Cours Oenologie Paris – Orléans

A bas le contenant, vive le contenu !

Vins présentés par les propriétaires lors d’une soirée avec le groupe des « X » parisiens.

Un mot sur l’appellation :

Bandol est une appellation qui existe depuis 1941. Elle couvre 1 500 ha, 50 domaines et une cave coopérative. Le mourvèdre est un grand cépage d’origine espagnole : « monastrell ». Il est assez capricieux. On dit qu’il s’épanouit bien quand il voit la mer (en réalité, c’est un cépage tardif qui doit bénéficier des meilleures conditions climatiques, soit un très fort ensoleillement). Les rouges devront être élevés en foudre 18 mois.

Un  mot sur le domaine  (15 ha):

Dupuy de Lôme est un célèbre ingénieur du génie maritime. Charles Henri Dupuy de Lôme est à l’origine de nombreuses inventions dont la construction du premier cuirassé à vapeur au XIX ème siècle. C’est sa fille qui acquière le vignoble en 1903. En 2006, ses descendants construisent un chai et permettent l’élaboration du premier millésime.

Blanc 2010, ugni blanc, clairette et rolle :

Robe jaune pâle avec des reflets verts. Au nez, il est agréable, très expressif, élégant, avec des notes de tilleul, fleurs blanches et poire. En bouche, il est frais, rond et généreux. C’ est un vin harmonieux et long en bouche.

Rosé 2011, mourvèdre, grenache

Robe pétale de rose. Au nez, il est expressif et fin. On y trouve des notes de petits fruits, de fraises, de mangue, de pêche, sur un fond épicé, poivré. En bouche,il est frais, rond, généreux, on retrouve des notes de mangue poivrée.Il est long en bouche et à boire.

Rouge 2010, mourvèdre

Robe rouge très foncée. Nez agréable, très puissant, complexe, sur des notes d’épices : poivre et réglisse. On y trouve aussi de l’eucalyptus, de la garrigue, des notes cendrées sur un fond animal et de cerises. En bouche, l’attaque est franche, il est très charpenté (tanins très fins), très généreux, il présente un bel équilibre. En rétro-olfaction, on retrouve les notes de garrigue. Il est très long et laisse présager d’une belle garde (une dizaine d’années).

Rouge 2007 , mourvèdre et grenache

Robe rouge foncée, reflets orangés. Agréable et expressif au nez sur des notes de fruits macérés, notes de cuir et de réglisse sur un fond animal. L’attaque est franche, les tanins sont fins et fondus, le vin est généreux, équilibré. Il présente une assez belle longueur. Vin à boire

www.dupuydelome.com

* cours oenologie paris pas cher

2 thoughts on “Dégustation domaine Dupuy de Lôme à Bandol

  1. Eric dit :

    Dures les vacances!

    1. syrah1 dit :

      Tout à fait, tout à fait….

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :