Cours Oenologie Paris – Orléans

A bas le contenant, vive le contenu !


8 mai 2018

Je viens de découvrir cette délicieuse vidéo qui vous explique comment vous soigner par le vin : à méditer

Pas sur que ce soit toujours d’actualité…


22 mai 2018

Voyage dans le Piémont viticole : la Bourgogne Italienne.

IMG_0106

Village de Monte au petit matin, à la recherche de la truffe d’été

Lorsqu’on vient à un cours d’oenologie à Paris ou à Orléans, c’est bien, et j’espère qu’on retient un peu de choses. Si on a l’occasion de participer à un voyage, alors on est transporté dans une autre dimension.

La parole aura du mal à remplacer la vision et l’odorat.

Dans le Piémont, on va s’imprégner de paysages de vignes extraordinaires. On va sentir de nouvelles choses, on va goûter différemment. C’est la pleine saison des truffes d’été et des acacias qui sentent merveilleusement bon.

Ce petit coin d’Italie est épatant par la multitude de ses collines qui se succèdent presque à perte de vue. Nous sommes à des altitudes allant jusqu’à 400 mètres. On comprend qu’il y a une grande richesse des sols et des sous-sols qui vont donc permettre aux cépages de s’exprimer différemment en fonction du lieu où on les trouve.

Barolo et Barbaresco, les seigneurs du Nébiolo

Notre voyage s’est concentré autour d’Alba, la renommée capitale de la truffe blanche. Dans ce pays de cocagne, on trouve donc les mythiques truffes blanches, mais aussi des truffes noires qui poussent à peu près à toutes saisons. Et nous sommes au coeur des deux grandes appellations Barolo et Barabaresco, les seigneurs du coin, produits avec le cépage Nebiollo.

Là, évidemment, on est un peu dérouté quand on découvre ces vins car on n’a pas l’habitude. Ce cépage Nébiollo ne ressemble pas à ce qu’on connait, c’est d’ailleurs là tout l’intérêt, il présente à la fois beaucoup de fraicheur, de générosité et de corps. Par certains aspects, on pense à la Bourgogne et, en même temps (expression très en vogue), au Rhône pour le côté généreux. Ce sont des vins à fort potentiel et de très belles gardes. Ils impriment vraiment le terroir, d’ou l’idée légitime des crus correspondants à des parcelles bien précises.

Ce qu’on peut retenir de ces vins, c’est aussi une autre philosophie: aucun vin n’est commercialisé lorsqu’il est un « bébé ». Personne ne sort du chai avant 24 à 36 mois, avec un élevage en barrique ou en foudre d’au moins 24 mois.

La courbe douce des collines

Ce qui imprime aussi  la rétine, ce sont ces paysages ultra géométrique, avec les rangs de vignes qui suivent la courbe des collines. En France, on plante dans l’autre sens. C’est une question de ravinement, d’exposition et de friabilité des sols.

Vignes à Alba

Paysage typique du Barolo – domaine Ceretto

Nous avons évidemment pris le temps de bien déguster dans de nombreux domaines : Coppo avec ses extraordinaires vins effervescents près d’Asti, Ceretto et son architecture incroyable, Pelissero domaine plus familial.

Nous avons pris aussi le temps de bien manger en découvrant, à l’Osteria dell Unione, le mouvement slow food : on mange bien, lentement, des produits provenant des circuits courts et locaux. Notre repas fut accompagné des vins de Fabio Géa,  vins inracontables mais extrêmement buvables, laissant un souvenir impérissable.

Ce voyage, c’est aussi l’occasion d’aller au musée du tire-bouchon, de découvrir la truffe et de profiter d’un bel agri-turismo : le querce del vareglio.

C’est surtout l’occasion de se retrouver ou de faire de belles et nouvelles rencontres.

Rendez-vous l’année prochaine en Géorgie

 

Venez participer à un accord mets et vins chez »Sel et d’Ardoise »

4 mai 2018


Déjeuner pour fêter l’été le 30 juin à 13 h

J’organise dans le cadre de mes cours d’oenologie à « Paris et à Orléans » un grand déjeuner à Orléans pour clôturer l’année.

Le déjeuner aura lieu le samedi 30 juin à 13 h 00 au restaurant de Sel et D’Ardoise.

Comme d’habitude nous testerons 2 vins par plat. Le repas aura plutôt une thématique poisson, crustacés. Il y aura une entrée, un plat et un dessert.

 

Ce sera un repas 100 fois bon ! Exceptionnel !

et pour cela il coûtera 100 euros,

Si vous êtes intéressé(e),

Vous devez m’envoyer votre réponse immédiatement par retour de mail. Il y a 20 places

Je prendrai en priorité les personnes n’ayant pas assisté au dîner de printemps à Orléans.

Je ne peux pas prendre de conjoint(e), ami(e), les places sont trop limitées.

Pour les parisiens, il n’y a pas de grève de train ce jour là, et la gare est à 5 mn à pied. Il y a un direct qui part de la gare d’Austerlitz à 11 h 25 et qui arrive à 12 h 34.

Restaurant de Sel et d’Ardoise

44 rue du Faubourg Bannier

45000 Orléans

 

  • cours oenologie Paris Orléans pas cher mensuel hebdomadaire à l’année

 


23 avril 2018

bouteilles château Pontet Canet

Dégustation verticale Pontet Canet cours Oenologie Paris Orléans

Qu’est ce qu’une verticale ?

Dans mes cours d’oenologie à Paris et Orléans, j’ai ainsi souvent l’occasion de proposer des verticales pour les groupes d’amateurs « confirmés« .

J’ai à nouveau pu proposer cette dégustation magnifique grâce à Bruno * qui nous a fourni de superbes Pauillac, le château Pontet-Canet 5 ème grand cru classé.

La verticale : c’est une dégustation qui permet de découvrir le vin d’ une propriété cela sur plusieurs années. Alors qu’on est sur les mêmes sols, les mêmes cépages, à priori les mêmes hommes, on va découvrir des vins très différents.

Cycle de vie

Un grand vin, le Pauillac, un seigneur sur ses terres du Médoc, puisque il est fait avec le cabernet sauvignon, cépage de grande garde, donc il va avoir une grande espérance de vie, au delà des 20 ans. Il va connaitre 4 phases : l’enfance, l’adolescence, la maturité et le déclin.

Sur la jeunesse, le vin va présenter des arômes de fruits frais, des tanins très présents. A l’adolescence, il va se renfrogner: moins de parfums au nez, mais une belle matière (typiquement le moment ou l’on peut carafer un vin). A la maturité, on parle du bouquet du vin, il y beaucoup d’arômes et les tanins sont très veloutés. Et puis, comme nous, le vin décline, il perd sa couleur, ses arômes et sa structure.

L’effet millésime

Les vins sont très différents d’une année sur l’autre car ce qu’il y a de « magique », c’est l’effet millésime. En fonction de l’ensoleillement, de la pluie, le vin sera très différent, plus ou moins puissant, plus ou moins généreux et donc plus ou moins à garder.

Nous nous sommes mis dans la peau de dégustateurs très aguerris et nous avons décidés si chaque vin pouvait se garder et combien de temps. Nous avons goûté du plus récent au plus ancien.

Château Pontet-Canet 2008 GCC

Belle robe rouge foncée avec des reflets orangés. Nez agréable et très expressif, très fin, très complexe, avec des notes de fruits macérés, d’épices et de bois de cèdre. En bouche, l’attaque est très franche , les tanins sont très fins , le vin est assez généreux. L’équilibre est magnifique, il est très long en bouche.

Nous sommes en fin de période secondaire, on peut estimer aujourd’hui son apogée à 5 ans.

Château Pontet-Canet 2006 GCC

Robe rouge foncée, nez agréable très expressif. On trouve des notes de fruits macérés, d’épices douces, de cacao, de café. L’attaque est franche, les tanins sont très fins et fermes. Il a un très bel équilibre et une très grande longueur.

On est plutôt en fin de période primaire. A boire dans 8 à 10 ans.

Château Pontet-Canet 2004 GCC

Belle robe, reflets orangés. Notes de fruits macérés, de cerises noires et de bois de santal. Attaque franche, tanins fins et très soyeux. Très belle longueur.

Vin près de son apogée, à boire dans les 3 ans.

Château Pontet-Canet 1996 GCC

Belle robe rouge foncée, reflets orangés, nez agréable très expressif , fruits macérés, épices, poivron grillé, encens. L’attaque est franche, les tanins sont fondus et veloutés.

Magnifique à son apogée.

Les coordonnées de Bruno, si vous voulez des vins d’exceptions : pellletib01@laposte.net

cours oenologie paris orléans pas cher mensuel hebdomadaire à l’année

 

 

 

Comme une envie d’Italie:voyage au coeur du Piémont

10 avril 2018


Demandez le programme du voyage dans le Piémont :

Jeudi 10 mai

16 h 20 : prise en charge à la gare Porta Susa à Turin:

18 h 00 : on pose les affaires à l’hôtel Alba à Alba

20 h 00 : dîner à Bra à la casa Slow Food, maison mère du mouvement « slow food », philosophie qui s’oppose au fast food. Nous ferons un accord mets et vins avec les vins de Fabio Géa. Un ambassadeur va le représenter car il participe à un voyage en Géorgie et il ne va pas manquer de nous donner ses meilleures adresses pour l’an prochain.

Vendredi 11 mai

10 h 30       : musée du Tire-bouchon à Barolo, visite commentée

12 h 30 : déjeuner libre à Barolo

15 h 00 : domaine Pélissero à Treiso

18 h 00 : Agriturismo le Querce del Vareglio à Canale

20 h 00 : dîner à l’agriturismo avec les vins du domaine

Vignes replantées dans le piémontaffiche tire bouchon

Samedi 12 mai

09 h 00 : à la découverte de la truffe blanche, explications dans une truffière et dégustation.

12 h 30 : déjeuner libre à Alba

15 h 00 : domaine Ceretto à Gallo d’Alba

20 h 00 : dîner à l’agriturismo

vue sur les vignes du piémont

Dimanche 13 mai

09 h 30 : domaine Coppo à Canelli

16 h 00 : gare Porta Suza à Turin(on croise les doigts pour que ça roule…)

  • cours oenologie paris orléans pas cher mensuel hebdomadaire

 

Coup de gueule aux Becs à Vins ce midi

9 avril 2018


Les becs à vins, c’est un bar à vin très convivial à Orléans

Je déjeune avec une amie ce midi. Sur le mur de droite, un magnum de vin dont voici l’étiquette. C’est donc l’objet de mon coup de gueule :

femme à poil sur une bouteille de vin

Vous aurez ainsi peut-être reconnu la célèbre actrice « Brigitte Lahaie » sur cette bouteille de vin.

Interpellée par cette bouteille, je décide donc d’en parler avec le serveur. Je précise que nous étions en fin de service et qu’il n’était pas débordé par son travail.

Voici notre conversation

Moi : Monsieur, que pensez-vous de cette étiquette ?

Lui : ce n’est pas mon problème si Brigitte Lahaie pose à poil.

Moi : je ne vous parle pas de ça. Les Becs à vins, c’est un lieu cool.  Il ne me semble pas qu’on y véhicule des images sexistes. Après « meetoo », on peut vraiment s’interroger.

Lui : non mais pour comprendre, il faut connaitre l’histoire de ce vin, de cette bouteille.

Je m’absente et, pendant ce temps là,  mon amie me relate que le serveur interpelle son collègue et lui demande si c’est une étiquette de vin misogyne. L’autre répond:  » pas du tout ».

Moi : alors, on peut la connaitre cette histoire, pour comprendre ?

Lui,  très suffisant :  non, vous ne pouvez pas comprendre…

Je ne suis pas une pasionaria mais je suis scandalisée

Comment, aujourd’hui, dans un lieu cool qui véhicule une idée de convivialité, de bien manger, de bien boire, peut-on véhiculer des idées aussi réactionnaires?

Or, la conclusion, à l’évidence, par ce monsieur, était : nous sommes deux femmes, nous ne pouvons rien comprendre (nous n’avons pas les codes) à cette histoire de vin et nous sommes vraiment « très coincées »  pour nous questionner sur cette femme à poil.

Et bien non, nous ne sommes ni coincées, ni en manque d’instruction sur le vin mais nous avons le droit de nous poser des questions sur cette étiquette ( pas du meilleur goût à mon avis). Et, en 2018, on continue à se heurter trop souvent à des attitudes complètements inadéquates.

Quelques mots sur cette étiquette et son propriétaire:

Le vigneron s’appelle Pascal Simonutti, il est situé dans le Loir et Cher. Il produit des vins natures. C’est un provocateur, il a produit également une cuvée « Boire tue ».

Visiblement, les étiquettes avec des « femmes nues » font vendre.

On peut compter 8 cuvées avec ce type d’étiquette de « femmes à poil sexy » pour une cuvée avec un homme nu. Un jour viendra peut-être où se sera le contraire, au moins 50/50. Ce jour là, sans doute, on ne me fera enfin plus de réflexions dans les bars à vins…

Voici la réponse d’Elsa, gérante des Becs

Quel dommage que vous ne m’ayez pas interpellée ! Je suis une femme et la gérante ! Je suis sortie de la cuisine après votre échange mais j’aurais pu vous confirmer que moi non plus je ne trouve rien de misogyne dans le fait d’avoir cette bouteille sur notre étagère. Brigitte Lahaye est une professionnelle du sexe qui ne peut pas se sentir dégradée par l’exposition de cette image dont elle est à mon avis très fière. Aucune femme n’est maltraitée sur cette image.

Qu’un vigneron choisisse la provocation est une autre affaire et nous avons préféré ne pas en penser plus que la qualité de son vin que nous défendons absolument !!!!! Mes deux associés ne sont pas misogynes, sinon ils m’entendraient, il ne faut pas tout mélanger, cette étiquette ne vous plait pas, à nous beaucoup, elle nous fait rire, désolée de notre franchise ! Et concernant votre échange avec mon associé, notre salarié y a assisté et ne confirme pas du tout la retranscription que vous en faites.

Pour aller au bout de la provocation :

Brigitte est sur cette bouteille « car les poils de sa chatte sont aussi soyeux que mon pineau d’Aunis », c’est ce qu’en dit le vigneron ... c’est peut être pour ça que mon associé a préféré vous dire que vous ne pouviez pas comprendre, il avait sans doute peur de vous énerver encore plus …
Pour finir, personne ne peut plaire à tout le monde mais heureusement nous trouvons des amateurs

Conclusion

Voici mon sentiment :

Pour cette bouteille, la dimension humoristique m’évoque celle d’Hara-Kiri (journal bête et méchant). Or  Il faut  l’assumer ! Et c’est ce que fait très bien Elsa. Je n’en demandais pas plus hier.

Peut-être, le serveur a-t-il voulu épargner mes oreilles qu’il pensait chastes.

A moins que, craignant que sa langue ne fourchasse, il pécha et se tut par excès de pudeur…

De sel et d’ardoise

30 mars 2018


Accord mets et vins du jeudi 29 mars

Une fois de plus, Maxime et Claire ont régalé nos papilles avec des plats juste sublimes. Pas une fausse note, les cuissons sont parfaites, les saveurs surprenantes, les textures originales, les présentations raffinées. C’est donc un moment d’exception.

Acte n°1

Maquereau à la flamme, betteraves et pomelos

Pineau d’Aunis de la région de Saumur (vin rouge) et Touraine Chenonceau Sauvignon, domaine du Chapitre.

C’est amusant de tester ainsi un vin rouge et un vin blanc sur un poisson. Le rouge, peu tannique et très acidulé, fonctionne aussi bien que le blanc qui, avec ses notes d’agrumes, répond bien au pomelos.

 

Accord mets et vins

Maquereau à la flamme sel et ardoise

Acte n° 2

Continue reading

Voici donc quelques explications au sujet des tanins, sujet souvent très mystérieux.

tanins

Qu’est ce que c’est « les tanins » ?

Ainsi, la peau du raisin contient les tanins. On va donc les retrouver dans les vins rouges, car la peau et la pulpe macèrent pendant la vinification, au contraire des vins blancs. Plus on laissera la peau et la pulpe en contact, plus on extraira les tanins. On peut dire que les tanins « infusent », comme dans le thé (qui contient aussi des tanins).

On peut aussi trouver des tanins dans les barriques de chêne neuves.

tanins

Est ce que tous les cépages rouges sont tanniques ?

Continue reading

Nous avons pu déguster des grand vins prestigieux grâce à Bruno qui nous permet de découvrir sa cave.

C’était un grand moment de plaisir partagé car nous avons pu goûter des vins d’exceptions sur de très belles années et nous faire une idée de ce que peut-être un vin à son apogée.

Je vous livre nos commentaires sur cette dégustation dans l’ordre où nous avons découvert les vins.

Dégustation prestige

Grands vins

Puligny Montrachet premier cru « La Garenne » 2010 – maison Louis Jadot

Continue reading