Cours Oenologie Paris – Orléans

A bas le contenant, vive le contenu !


13 novembre 2020

Sicile by Emilie

Emilie nous a concocté un carnet de voyage sur la Sicile. Ont contribué aussi Chantal, Brigitte, Alexia

Le domaine COS

Notre première rencontre avec le vin de sicile se fait dans la plaine, au sud-Ouest de Raguse. Nous sommes chez COS. Depuis le domaine, on aperçoit au loin la fumée de l’Etna et parfois, au sol encore, du sable provenant de Tunisie. Le sol en surface est plutôt sableux, argileux, en profondeur, c’est du calcaire. Ce sol permet des vins plus légers et moins acides. Quand la chaleur monte trop, au-delà de 30 degrés l’été, la plante arrête d’évoluer pendant parfois 20 à 30 jours d’affilée, donc elle ne peut se régénérer que le soir ou la nuit. De ce fait, la vendange est décalée et ne peut se faire que 3 semaines à un mois tard. 3 semaines de décalage avec les vignes situées sur les flancs de l’Etna. La fertilisation est naturelle, comme l’irrigation. Ici, tout se fait dans le respect de la vigne et du sol. La vinification se fait soit dans la chambre des amphores, soit dans des cuves en béton ou en cave dans des tonneaux de bois. Cépages : Maldafrica, Frappato, Pithos Rosso, Moscato, Pinot rouge, Syrah, Viognailo in Vittoria, Cerasuolo Vittoria, Nerolla d’Avolla, Mascato, Neroda

Domaine viticole Sicile

Le domaine OCCHIPINTI

. Arianna Occhipinti, jeune femme d’une quarantaine d’année, a commencé à y travailler ses vignes en 2005. Elle a aujourd’hui en Sicile une vraie référence, une prêtresse de la biodynamie, regardée comme un modèle de réussite et respectée par ses pairs. Ses vignes bénéficient d’un micro-climat, situées entre chaine de montagne et mer. Ici, la maturation est également tardive car il y fait très chaud. Les vendanges ne se font que début octobre. Le sol est composé de sable et de calcaire et de l’engrais vert est utilisé pour l’aérer. Lors d’une dégustation, nous pouvons découvrir 3 vins dont le Il Frappato (2018) et le Siccacno (2018). Frais, généreux et fruités et définitivement méditerranéens.

Le domaine ETNELLA

Domaine Etnella

Nous changeons ensuite de décor et grimpons enfin les flancs de l’Etna,  le temps d’apprivoiser une première fois les vins de Davide Bentivegna et de Gloria, sur le flanc nord de l’Etna à environ 1000 mètres d’altitude. Les vignes qu’il exploite ont plus de 60 ans. Il récolte manuellement et vinifie avec des levures indigènes. Nous goûtons notamment un assemblage de plusieurs Nerello Mascalese, le vin Tracotanza (2019) et le Kaos (2017), qui a passé 18 mois dans des futs de châtaignier. C’est un autre univers : dans le sol, on trouve cette fois un peu de souffre et cuivre qui viennent pimenter une roche volcanique, noire, chauffée au soleil. L’Etna lui apporte fraîcheur et humidité. Les vignes sont cultivées en terrasse selon des méthodes traditionnelles, tout est fait à la main.

Etnella : plus qu’un travail, un projet de vie

Pour Davide, « le vin, c’est un projet de vie ». Recréer des liens entre les nouvelles générations de viticulteurs et les anciennes. Selon lui, l’industrialisation et passée par là et le savoir-faire s’est perdu. Il est encore temps de travailler les sols en respectant la biodiversité des domaines et de retrouver des savoirs faires presque oubliés. Le travail auprès de chaque cep est homéopathique, il faut des années pour reconnaitre chacun des plans de vignes coplantés. La permaculture permet aux différentes végétaux de se protéger et de s’enrichir les uns les autres. Davide produit 15 vins. Dans un rang de vigne, il y a à la fois du blanc, du rouge et différents cépages, des Nérullo, de la Syrah…. Il travaille sa vigne en biodynamie et les vignes sont aussi certifiées bio. 

Notre dernière dégustation se fait dans les vignes cultivées en terrasse de Davide. L’Etna nous fait de l’œil et crache sa plus belle fumée noire. Le temps de déguster le cidre de Davide, nouvellement produit, et de croquer dans un généreux parmesan dont le sel nous laisseront de petits grains de nostalgie gourmande aux lèvres.  

Rendez-vous en mai pour le prochain voyage…

Une réflexion sur “Sicile :Souvenirs tanisés et naturels !

  1. Sophie M dit :

    Bravo pour ce texte à la fois poétique, précis et très pointu ! . Sous le soleil de la Sicile je me suis retrouvée le temps de sa lecture. Merci Émilie et en espérant bientôt nous retrouver sur un Marielle Tour

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :