Cours Oenologie Paris – Orléans

A bas le contenant, vive le contenu !

Nous nous sommes également régalés jeudi au restaurant de Sel et d’Ardoise. Comme d’habitude, la cuisine et le service est extraordinaire. Voici le contenu de ce repas, les accords mets et vins avec nos conclusions.

 

Oeuf parfait, orzo (riz), émulsion beurre noisette, fleurs de roquette, pissenlit et ciboulette : Orléans blanc Clery (chardonnay) Pinot gris d’Alsace. Le Chardonnay se mariait bien avec sa rondeur, le Pinot Gris, plus fruité, apportait une note qui réveillait les papilles. Les deux fonctionnent bien, c’est surtout une affaire de goût.

Cabillaud de Concarneau, petits légumes, purée de céleri à la moutarde d’Orléans, salade de fenouil et pistache : Gaillac blanc, Syrah des collines rhodaniennes. Le Gaillac, acidulé apportait une note originale par son côté acidulé. La Syrah, accord plus scabreux sur le papier, « matchait » bien avec le plat. Très peu tannique (le poisson redoute les tanins qui vont couvrir ses saveurs), on retenait essentiellement le côté fruité du vin qui accompagnait bien les légumes.

Crème catalane au thé vert matcha, brunoise d’ananas, sorbet fruits exotiques, tuile au sésame : Coteaux du layon, bulles rosées du Vendomois. Le Coteaux du Layon sort vainqueur, l’ananas, la crème au thé vert permet un accord classique et très agréable. Les bulles étaient un peu neutre en terme de parfum et trop péchues  sur l’effervescence.

  • cours oenologie paris orléans mensuel hebdomadaire pas cher

One thought on “Dîner de printemps à Orléans

  1. Merci d’avoir partagé ce bon diner de printemps.. cela donne de l’eau à la bouche… les accords mets et vins sont parfaits…

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :