Cours Oenologie Paris – Orléans

A bas le contenant, vive le contenu !

BD parue chez Grand Angle : Manu Guillot. Hervé Richez. Boris Guilloteau

Ces vacances m’ont permis de lire cette BD dont Jean-Pierre m’avait parlé.

Nous suivons les pérégrinations de Manu, vigneron dans le mâconnais qui, après avoir bu une bouteille mystère, très ancienne et sans étiquette ni aucune indication, lui a procuré un état extatique. Epaté par la finesse, l’aboutissement de ce flacon, il réalise qu’il voudrait pouvoir en faire de même . Il va se mettre en quête du graal.

2809735-un-grand-bourgogne-oublie-jpg_2439007

En effet, il « lorgne sur une parcelle »qui, selon lui, pourrait donner des résultats extraordinaires. Il faut trouver qui pouvait être le magicien de ce fameux vin et chercher quelques anciens plants. Il est sûr d’une chose: c’est un Bourgogne!

Pour cette enquête, il s’entoure de quelques stars du monde du vin : Quenioux le caviste, Trapet le vigneron, etc.,n’hésite pas à aller à New-York et, surtout, néglige complètement sa famille.

L’histoire est bien construite, les informations sur le vin sont très documentées, précises et instructives.

MAIS

Messieurs les bedeïstes,  ce que vous pouvez être machos ! Quels rôles laissez- vous aux femmes dans cette BD ? Dindes, mégères, épouses délaissées et, pour vous donner bonne conscience, vous laissez un petit rôle à une vigneronne.

Il me semble que, dans le monde agricole et viticole, on a souvent des couples, plusieurs générations sur une exploitation. Les femmes sont aussi présentes et talentueuses que les hommes. On les retrouve autant à la vigne qu’au chai, au caveau de dégustation, sur les salons, elles dégustent très bien, elles ont même un cerveau. Messieurs, vivez avec votre temps et rendez leur place aux femmes dans un futur album.

Slider_UGBO

  • cours oenologie paris orléans pas cher mensuel hebdomadaire

 

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :