Cours Oenologie Paris – Orléans

A bas le contenant, vive le contenu !

Je pense qu’on progresse en dégustation en développant sa mémoire olfactive. Pour cela rien de mieux que l’association, on visualise les choses et on les relie à des odeurs.

Aussi, je suis allée faire un petit tour et je vous ramène dans mon panier le fruit de ma récolte. J’associe ces « images  » avec des notes aromatiques typiques que l’on rencontre dans les vins.

Notes de champignons et de « sous bois » : vins rouges déjà évolués, on en retrouve dans le merlot, le pinot-noir.

Notes de fleurs blanches (il reste plein de buissons très odorants), c’est une odeur typique des vins blancs. On  y associe souvent les termes « fin, élégant, raffiné ». Ce sont des parfums que l’on retrouve dans le chenin, la roussanne, la marsanne, le bourboulenc.

La rose : c’est le témoin aromatique du muscat et du gewurztraminer.

Iodé : c’est typique des vignobles de bord de mer : muscadet, gros plant, vin du cap corse, on en retrouve également dans certains sancerre et chablis.

La figue : on la retrouve dans le bandol et dans des VDN  rouges Maury, Banyuls.

* cours oenologie paris orléans pas cher  

One thought on “Encore des odeurs

  1. Louis dit :

    Tres bon article, a mardi

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :