Cours Oenologie Paris – Orléans

A bas le contenant, vive le contenu !

One thought on “Des lieux

  1. merlotte dit :

    J’ai lu hier soir le numéro de « science et vie  » spécial vins. Pas trop mal, récits et articles de jeunes gens rangés et politiquement corrects. Un petit sourire à un moment : Ouh la la la honte !!! Il parait qu’il y des cours d’oenologie ou on a masqué les bouteilles et les verres des élèves, et ils ont confondu vin rouge et vin blanc. Pire, des pervers ont mis des gouttes de colorants dans leur vin blac, et ils ont juré que c’était du vin rouge. C’est pas aux élèves de Marielle que ça risque d’arriver. Ils s’en suit des dessins de cerveau, et et aires olfactives, aires visuelles, etc…et théories neuro bizarres. le cerveau, tout ça…Marielle, en première année, elle nous montrait des dessins de langue, avec l’aire du sucré, l’aire de l’acide, de l’amer. « Et la langue, et la langue, et le cerveau (bis), et le cou(bis) : Alouette, gentille Alouette, tu nous fait mal à la tête ». Buvons du vin et cessons de réfléchir. Cette boboïsation de l’oenologie est étonnante. Le bobo, fils à Papa, reste bon élève en toutes circonstance et veut PUBLIER. Il écrit des articles sérieux et dessine des cerveaux (ou cerveaus ?). Un bon journal qui salit les mains, écrit par des pochetrons ivres et rigolards, voilà ce qui manque à l’oenologie. Vive Jean-Moise et le Vieux Con de Bakchich info, il parlent du vin sans qu’on ait la gueule de bois 2h plus tard.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :