Cours Oenologie Paris – Orléans

A bas le contenant, vive le contenu !

Ce qu’il ne faut pas oublier si l’on démarre ou si l’on revient au cours d’oenologie :

  • Choisir un beau cahier
  • Choisir un beau stylo
  • Ne pas oubliez la menue monnaie
  • Ne soyez pas trop parfumé
  • Ne soyez pas trop enrhumé
  • Consulter le calendrier

Ce qu’il faut lire en ce moment :

« Aux sources du vin et de l’ivresse », les cahiers de science et vie n° de septembre, 5 € 95

Le magazine a choisi un angle historique, où vous apprendrez par exemple pourquoi le Champagne a des bulles.

Le quizz :

Oui ce sont bien des cerises ! qui me dira dans quel vin retrouve t-on ce parfum?

Image

* cours oenologie paris orléans pas cher

2 thoughts on “Conseils de rentrée à l’usage des participants aux cours d’oenologie

  1. Grégoire M. dit :

    Cerises? Ca me fait penser à un petit séjour de dégustation, en ce début d’Eté, en pays Chablisien avec Nico et Christophe (et Camille). Les vins d’Irancy dégustés chez David Renaud et chez Benoit Cantin (dégustation mémorable) étaient parfumés de petites griottes. Mais ça me fait penser aussi à un autre territoire bourguignon : le Beaujolais (la cerise de cette région y est, pour moi, bien plus sucrée que les griottes du Pinot Noir). Pour l’anecdote, à la limite des vignes, sur les coteaux ensoleillés d’Irancy, nous y avons maraudé un bon kilo de cerises bien joufflues et sucrées.

    1. syrah1 dit :

      Bravo Grégoire, ça est une jolie réponse !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :