Cours Oenologie Paris – Orléans

A bas le contenant, vive le contenu !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La Géorgie: berceau du vin; ça vous étonne non ? (on a trouvé des pépins de « vitis vinifera » datant du 6 ème siècle avant JC).

Si vous demandez à un géorgien: » vous êtes européen ou asiatique ? ». Il vous répond : » ni l’un, ni l’autre, je suis géorgien ».

Pour le vin, c’est un peu la même chose. On ne pourrait le qualifier de vin européen et certainement pas l’assimiler aux nouveaux vins ou vins du nouveau monde. A partir de là, en ôtant tous vos à-priori, vous allez apprécier le vin géorgien.

Le pays regorge de vignobles, répartis en différentes appellations, en fonction des origines géographiques. La région la plus célèbre est la Kakhétie, au pied du Daguestan, bénéficiant d’un climat plutôt méditerranéen. Le cépage le plus réputé est le Saperavi.

La technique d’élaboration est unique au monde . les raisins vont être pressés au pied : le jus et le chapeau de marc (la peau, les pépins) vont être mis dans des jarres en terre cuite (de contenance diverse) enfouies: les kvevri. Après la fermentation, on laissera le vin en contact avec le chapeau de marc à l’abri de l’air jusqu’au printemps. Cela aura pour vertu de protéger le vin. Ensuite, on séparera le chapeau de marc (chacha) du vin et on fera régulièrement le niveau dans la cuve pour éviter au vin de s’abîmer. Le chacha sera distillé pour faire l’eau de vie locale.

Cette méthode a des avantages certains: on utilise énormément la gravité et pas de moyens mécaniques (pas de pompe), donc il n’y a aucune trituration des raisins. La kvevri permet de garder une température constante aux alentours de 15 °, très favorable au vin.

Les vins obtenus ne ressemblent en rien à ce que l’on connaît. Ils présentent tous des tanins : blancs et rouges, ils ont des caractères plus ou moins oxydatifs, ils sont plus ou moins sucrés.

En terme d’exploitations, j’ai vu d’énormes structures de plus de 700 ha (où on fait des vins selon nos méthodes) et, à côté, des gens qui produisent  pour leur propre consommation. Je pense qu’il existe des exploitations de taille moyenne, mais il me faut encore explorer cette piste.

On mange très bien: de très beaux fruits, de très beaux légumes, du très bon pain, des viandes grillées, de bons fromages, des miels extra. Rien n’est calibré et avec un verre de vin,on se régale !

La Géorgie est un pays magnifique avec des paysages à vous couper le souffle, un patrimoine d’art sacré très important et une hospitalité extraordinaire.

Je réfléchis à un voyage pour le futur.

* cours oenologie paris orléans pas cher

2 thoughts on “Géorgie Cradle of Wine

  1. Elisabeth dit :

    Coucou Marielle,
    Merci pour ton article et les photos. Super intéressant, à intégrer dans tes cours ! Est-ce là qu’ils font des vins âgés en amphore également ? A bientôt

  2. MORGANE dit :

    Coucou!! et bien tes photos et ton commentaire me donnent envie d’aller voir sur place!! Ça sera pour 2015???Bon à bientôt et bonne rentrée à tous, d’Orléans, de Paris et d’ailleurs!!
    Morgane

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :