Cours Oenologie Paris – Orléans

A bas le contenant, vive le contenu !


29 janvier 2019

V. Jullien,à Sagarejo.

Venu du Jura, Vincent est un aventurier. Il a posé ses valises en Géorgie par amour pour une belle géorgienne et sans doute pour la vigne. Voici son histoire :

Arrivé, il y a maintenant 12 ans, il occupe au départ un poste de directeur de cours au centre culturel à Tbilissi. Il en profite pour apprendre la langue. Dans une autre vie, il avait été ouvrier dans les vignes, dans le Jura chez Michel Gahier et dans le Beaujolais chez Patrick Cotton. Un jour, il sera vigneron, cette idée ne le quitte pas.

Il manque de connaissances et doit venir les parfaire à la « viti » à Beaune, (c’est le lycée viticole). Il s’apprête à quitter définitivement la Géorgie, mais les beaux yeux d’une géorgienne le retiennent. Il vient à Beaune, suit sa formation, mais c’est en Géorgie qu’il va s’installer.

Lapati wines

Il rencontre un compère français, Guillaume Goureou. Ils vont s’associer en 2015 pour créer « Lapati wines ».  Vincent gère la partie technique et Guillaume la communication, mais chacun donne son avis sur l’ensemble.

Les contraintes ne sont pas très importantes en termes d’appellation et Vincent a envie de se faire plaisir et de nous faire plaisir, à nous, les amateurs, en faisant des vins friands, légers, gourmands. Il veut qu’on puisse boire longtemps sans s’enivrer abominablement. Pour ça, deux idées lui viennent en tête : il va faire des pétillants naturels et des rouges de macération carbonique, sans doute une réminiscence de son éducation beaujolaise. Lire la suite

Courant du 19 ème le vignoble fut détruit par le phyloxerra (affreux puceron piqueur venu des « states »),du coup, voici comment se présente en France et dans une grande partie du monde  les pieds de vigne. Chaque pied est greffé : le porte-greffe (système racinaire) est souvent d’origine américaine, résistant au phyloxerra, à certaines mousses, et …

Lire la suite

A l’initiative de Guilhem (SAGEM), nous avons pu goûter les vins blancs mythiques de la dégustation Curnonsky. Guilhem, dans une quête  d’accords parfaits  a voulu régaler nos palais, nos nez  mais aussi nos yeux et nos oreilles. Nous avons fait cette dégustation dans un cadre magnifique au pavillon de l’Asie du sud-est à la cité …

Lire la suite